Une énorme perte de Rs 122 Millions pour Air Mauritius : selon Awad Balluck il faut revoir la gestion de la compagnie d’aviation.

0
198

Awad Balluck, le président de la Listed Companies Minority Shareholders’s Association dit qu’il faut revoir la gestion de Air Mauritius suite à la perte de Rs 122 millions. Air Mauritius a émis un communiqué, le mercredi 14 novembre pour signaler cette perte. Ce résultat négatif est attribué entre autres à une forte hausse du prix des carburants et à l’augmentation des charges salariales.

Toutefois, Awad Balluck, actionnaire minoritaire d’Air Mauritius, précise les mêmes arguments qui sont toujours avancés. «Il y a des personnes qui ont contribué à ce qu’Air Mauritius soit dans cette situation aujourd’hui. C’est une compagnie qui fonctionne au jour le jour. Il y a du gaspillage. Tout le monde sait qu’il y a une augmentation de salaire, alors que j’ai des informations que le hedging n’a pas été fait correctement. On aurait pu faire des économies”,

Pour sa part l’économiste Ganessen Chinnapen maintient, «Enregistrer des pertes est la tendance des compagnies d’aviation au niveau mondial», Il souligne toutefois qu’Air Mauritius a des défis à relever économiquement. «La compagnie doit revoir sa stratégie en ce qui concerne son espace aérien en proposant de nouvelles destinations. Il faut faire une restructuration interne pour minimiser les dépenses opérationnelles ainsi qu’améliorer la qualité de service pour augmenter sa base de clientèle», explique-t-il.