Demande d’accès au port : les six bateaux de pêche chinois sont sous la surveillance des autorités mauriciennes

0
127

Six bateaux de pêche chinois sont sous la stricte surveillance des autorités mauriciennes. Les responsables de ces bateaux avaient fait une demande pour entrer dans la rade de Port-Louis. Ayant refusé de payer les frais portuaires qu’ils jugent trop coûteux, les autorités portuaires leur ont refusé l’accès. Il leur est interdit de pêcher dans nos eaux jusqu’à nouvelle ordre. Ces pêcheurs chinois ont, néanmoins, formulé une demande afin de pouvoir rester dans nos eaux «sur une base humanitaire». Les autorités mauriciennes sont alors tombées d’accord avec certaines conditions. Il a été ordonné aux responsables de ces bateaux d’activer leur GPS et de fournir des détails sur leur trajet deux fois par jour aux autorités mauriciennes.