William Saliba, le jeune défenseur central qui fait saliver Saint-Étienne

0
42

De retour de Malte, William Saliba a retrouvé Saint-Étienne le coeur léger, mercredi après-midi. Il a tout juste eu le temps de débuter en équipe de France des moins de 18 ans en septembre et le voilà déjà avec trois sélections en une semaine avec les moins de 19 ans. Ce défenseur central n’a pourtant que dix-sept ans et huit mois. Tout va vite pour lui. Trop vite ? Jean-Louis Gasset, son entraîneur à l’AS Saint-Étienne, ne le pense pas : «S’il a été surclassé dans la catégorie des moins de 19 ans, pour disputer les qualifications à l’Euro, c’est que même les sélectionneurs nationaux ont senti qu’il possédait un potentiel et une grande marge de progression.» Ce dont Gasset ne doute pas. Ce dont aucun observateur ne doute, d’ailleurs. À commencer par Abdelaziz Kaddour, le directeur technique du Montfermeil FC, un des clubs partenaires de l’ASSE. C’est lui qui alerté Ludovic Paradinas, alors recruteur pour les Verts en Île-de-France, sur le cas Saliba. Car c’en est un. Ce natif de Bondy, où il était le voisin de Kylian Mbappé, a tout d’abord commencé par être attaquant sous la houlette de Wilfried, le père du champion du monde, à l’AS Bondy (2008-2014).