Afrique du Sud: un policier tue sa femme en plein tribunal

0
346

L’homme a également tué le frère de son épouse. Il était en instance de divorce avec celle-ci.

C’est un divorce qui s’achève de manière tragique. À Durban, dans le sud-est de l’Afrique du Sud, un policier qui n’était pas en service a ouvert le feu ce lundi en plein tribunal, tuant sa femme, dont il était séparé, et le frère de celle-ci, a-t-on appris auprès de la police.

Le drame s’est produit au 7e étage du bâtiment du tribunal régional de première instance, où la cour spécialisée dans les divorces examinait le dossier du couple, ont rapporté les médias locaux. “Vers 11 heures du matin, juste avant la reprise de la séance après la pause thé, le suspect a tiré à plusieurs reprises sur sa femme et son frère et tous deux sont morts sur les lieux”, a déclaré la porte-parole de la police, la colonel Thembeka Mbele.

Tentative de suicide

L’homme “a également tenté de se suicider et a été transporté à l’hôpital où il se trouve dans un état critique”, a-t-elle ajouté. Elle a plus tard précisé que le tireur était en policier, qui n’était pas en service au moment des faits.

Selon un journaliste local, les deux victimes se trouvaient dans la galerie du public du tribunal. Le journal en ligne sud-africain TimesLIVE a déclaré que des membres du personnel judiciaire visiblement secoués, y compris des greffiers et des interprètes, avaient été escortés hors de l’immeuble.

La sécurité est généralement renforcée dans les tribunaux sud-africains où les visiteurs et le personnel passent à travers des détecteurs de métaux et où tous les sacs sont radiographiés à l’entrée. Les policiers sont autorisés à pénétrer dans le cadre de leur travail dans les tribunaux avec leur arme de service.