[Société] Il avait laissé une trentaine de salariés sur le carreau à la Réunion, il revient dans une émission de M6 pour raconter sa réussite à Maurice

0
11


Les salariés de Bô institut risquent de faire la grimace en regardant le sujet de Zone Interdite diffusée dimanche soir sur M6 et consacré aux Français qui réalisent leur rêve en allant vivre sur une île au soleil. Parmi les portraits proposés, ils reconnaîtront leur ancien patron Judikaël Mistrin qui en 2015 était parti s’installer avec sa femme à Maurice laissant derrière eux… la trentaine de salariés de leurs trois salons de coiffure et d’une école de coiffure “Vintage Académy”.

 

“Ce sont les gendarmes qui sont venus récupérer les clés, indique l’une d’entre elles présente à la conférence de presse. On était contraint de rester jusqu’au bout car sinon on aurait pu qualifier notre décision comme un abandon de poste”, dénonçait à l’époque le secrétaire général de la section région sud de la CGTR.

 

Selon les salariés, l’ardoise laissée par le patron s’élevait à près de 300 000 euros. N’ayant pas liquidé officiellement ses sociétés de coiffure, le patron indélicat, en plus de ne pas avoir versé tous les salaires, a privé son personnel du droit de s’inscrire à Pôle Emploi.

 

LIRE AUSSI > Le patron de Bô Institut s’installe à Maurice, ses salariées s’arrachent les cheveux à la Réunion

LIRE AUSSI > “Ces patrons sont des voyous”

 

Aujourd’hui, Judikaël Mistrin et sa femme reviennent sur le devant de la scène. Mais cette fois-ci à Maurice où ils étalent leur réussite dans un reportage de Zone Interdite. Ces anciens salariés seront d’apprendre que, comme le rapporte 5 Plus Dimanche, “entre incursion dans leur quotidien, virée en catamaran et autres escapades au Bubble Lodge ou à l’île des Deux Cocos, le couple a savouré chaque seconde de cette expérience avec gourmandise”.

 

A Maurice, Judikaël Mistrin a rouvert un salon de coiffure à Grand-Baie. Il s’occupe également des shows de Mickaël Pouvin. Ses anciens salariés qui a laissé sur le carreau seront ravis d’apprendre que tout va bien pour lui.

 

 

 



Source link

clicanoo