Timan Erdimi, le neveu terrible d’Idriss Déby Itno qui rêve de marcher sur N’Djamena – JeuneAfrique.com

0
12



Le chef rebelle tchadien Timan Erdimi près d’El-Geneina, dans la région du Darfour, au Soudan, le 21 avril 2009. © GUILLAUME LAVALEE/AFP


Exilé à Doha, le chef rebelle tchadien Timan Erdimi, qui voue une haine tenace à son oncle Idriss Déby Itno, rêve de marcher sur N’Djamena. Mais les Mirage français ne sont jamais bien loin.


Ce 3 février, à la demande des autorités tchadiennes, les Mirage de Barkhane font un premier passage. Ils ont pour mission de stopper les pick-up de l’Union des forces de résistance (UFR) qui traversent la région de l’Ennedi-Est, le long de la frontière avec le Soudan. La colonne – une quarantaine de véhicules selon les Français – ne s’arrête pas. Un deuxième survol est ordonné, des bombes sont larguées. Pendant quatre jours, les frappes se poursuivent. L’UFR reconnaît une quinzaine de morts dans ses rangs, mais dit continuer sa route vers N’Djamena.


>>> À LIRE – Frappes aériennes françaises au Tchad : Macron a obtenu une lettre de Déby avant l’opération


Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.








Source link

JeuneAfrique