Kaya: hommages tous azimuts | lexpress.mu

0
17


Kaya est décédé le 21 février 1999.

Dans exactement dix jours, cela fera 20 ans que Kaya nous a quittés. Célébrer le parolier, le musicien qui a fusionné séga et reggae pour que vive le seggae. C’est cet héritage-là que veulent marquer diverses manifestations.

Vendredi 8 février, le Conseil des ministres a annoncé le programme prévu pour l’occasion. Le 21 février – jour anniversaire –, le public aura droit à une série de concerts gratuits en simultané, tous à Port-Louis.

Les élèves du conservatoire François-Mitterand se produiront à l’esplanade de la mairie, les enfants de l’association Vent d’un Rêve, de Résidence Mangalkhan, seront devant l’Air Mauritius Building, à la rue John Kennedy. Tandis que l’Atelier Moz’ar se produira dans l’allée principale du marché central. Il y aura aussi un spectacle à l’esplanade du Port-Louis Waterfront. C’est un comité présidé par le ministre des Art et de la culture, Pradeep Roopun, qui s’occupe de l’organisation.

Kaya a enregistré ses premières chansons à l’île de La Réunion. Sa musique résonnera lors de la prochaine édition du Festival Sakifo, en juin. Le programme de la manifestation a récemment été dévoilé. Le samedi 8 juin, les festivaliers auront droit à un «Hommage Kaya – Racinetatane Vintan». D’autres détails n’étaient pas encore disponibles pour ce tour de chant prévu le même soir que la prestation des têtes d’affiche : Pete Doherty et Morcheeba.

Retour à Port-Louis, plus précisément du côté du Blue Penny Museum, au Caudan. L’exposition Kaya y est visible jusqu’au 30 mars. Cette exposition fait la part belle aux portraits d’artistes qui ont côtoyé Kaya, de Caroline Mandron, qui signe ses tableaux Karo.




Source link

Lexpress