C’est quoi l’amour ? – Le Mauricien

0
13


ANNE LISE BUGWONDEEN

À l’approche de la Saint Valentin, nous entendons et voyons beaucoup de publicités à la radio, à la télévision et sur les réseaux sociaux. Des soldes, des cadeaux à gagner, des restaurants proposant des menus spéciaux, mais met-on réellement l’accent sur l’amour, le vrai ? Lorsqu’on parle de la Saint Valentin, les avis sont souvent mitigés. Certains la qualifient de fête commerciale et d’autres, en revanche, profitent de cette occasion pour démontrer un peu plus leur amour à leur moitié, et ce en échange de mots doux, de cadeaux comme preuve d’amour ou encore de roses rouges, l’emblème de la passion.

Comme le chante si bien Dominique Barret, « C’est quoi l’amour ? », c’est la question que beaucoup se posent. Henri-Frédéric Amiel, écrivain et philosophe Suisse, cite : « L’amour, c’est la mort du moi pour la naissance du nous. » Bien souvent, lorsque nous nous exprimons, nous avons tendance à parler en notre nom sans considérer ce que l’autre pense ou désire. Il est plus facile de dire « Je t’aime » que de le montrer, non pas à travers les choses matérielles, mais à travers notre comportement et les concessions que nous sommes prêts à faire pour le bonheur de l’autre. Les choses matérielles ne sont que bonheur éphémère tandis que les actes peuvent marquer à vie.

De nos jours, les jeunes de 12 à 13 ans et, parfois plus jeunes, se disent amoureux ou en couple. Nous voyons souvent des publications sur les réseaux sociaux venant des jeunes de cet âge, telles que « je ne peux pas vivre sans toi » ou encore « ne me quitte jamais ». Pouvons-nous parler d’amour ici ? Ou est-ce une simple attirance ? Pourtant, ces jeunes ont une définition de l’amour propre à eux mais nous ne pouvons, en aucun cas, appeler cela de l’amour durable ou véritable. Nous devons avant tout apprendre à vivre pour soi car il ne faudrait pas oublier que nous sommes venus au monde seuls et que nous repartirons seuls. L’amour ne veut pas dire ne pas pouvoir vivre sans l’autre car, dans chaque relation, chacun se doit d’avoir son espace et une certaine indépendance.

Lorsqu’on tombe amoureux, cela provoque en nous de fortes émotions d’un coup et de façon parfaitement incontrôlable. Forte accélération du cœur, pâleur, coup de chaleur… Ce sentiment n’est que temporaire. Au fur et à mesure que passe le temps, on apprend à entretenir cette relation. Bien sûr, tout n’est pas toujours rose, comme dans n’importe quel couple d’ailleurs, mais c’est particulièrement dans ces moments qu’on se rend compte si nous arrivons à communiquer afin de pouvoir trouver une solution ou si nous songeons à la rupture dès que les choses se compliquent.

L’amour ne fait pas référence qu’à la passion, qu’au désir, qu’aux bisous et qu’aux câlins, mais également à la confiance, au dialogue, à la patience, à la bienveillance, à la modestie, à la fidélité, à l’honnêteté, à la compassion, au calme, à l’empathie, au pardon… L’amour n’est pas simple mais comme George Sand le dit si bien, « rien n’est impossible quand on aime ».



Source link

Le Mauricien