Sans nouvelles d’Héléna, 16 ans, disparue depuis 4 mois, son père lance un appel

0
11


Héléna Cazeneuve, « partie » sans son téléphone portable et ses papiers d’identité, inquiète ses proches. « Donne des nouvelles » la supplie son père, qui habite à Auch. La jeune fille, au profil de fugueuse, n’a plus donné de nouvelles depuis 4 mois.

Ses parents et ses deux frères sont sans nouvelles d’Héléna depuis le 5 octobre dernier. « Elle est mineure, âgée de 16 ans, elle est partie sans son téléphone portable et sans sa carte d’identité » précise son père Laurent qui souhaite que « cette disparition inquiétante » ne reste pas plus longtemps méconnue.

« Nous demandons à Héléna de nous envoyer ne serait-ce qu’un signe que tout va bien pour elle. Qu’elle est comme nous l’espérons, en bonne compagnie. C’est au moins cela que nous attendons de sa part. Et tant mieux si éventuellement des amis, des copains, des copines à elle qui en sauraient davantage que nous lui apprennent que nous sommes très inquiets, que nous voulons être rassurés.» Nous, c’est Laurent le papa bien connu à Auch, Prescilla la maman dont il est séparé « mais nous exerçons tous les deux l’autorité parentale », le frère aîné d’Héléna et son jeune demi-frère.

Tout a basculé suite à une gifle

« Rassurés » quant à ce que vit la jeune fille, les services sociaux du Gers, les gendarmes chargés de l’enquête et le parquet souhaitent l’être également. Si elle a évidemment surpris ses proches, la disparition d’Héléna s’inscrit dans une trajectoire assez agitée « de fugueuse » confirme la procureur de la République. Selon Laurent, le « basculement » est lié à une gifle donnée par sa compagne, belle-mère d’Héléna… Gifle « qui a suffi » dénonce-t-il « pour que ma fille soit considérée en danger dans notre foyer ». S’en est suivi, ajoute-t-il, un placement en foyer à Saint-Clar puis 11 mois dans une famille d’accueil. Et Laurent de stigmatiser alors un défaut de surveillance puisqu’affirme-t-il, « ma fille encore si jeune a pu nouer une relation amoureuse avec un jeune adulte ».
Relation dont « le dénouement » a pu contribuer à déstabiliser davantage encore l’adolescente selon son père qui « digère mal, qu’une gifle même si c’est répréhensible, puisse avoir de telles suites sociojudiciaires ». Mais c’est le passé… Au présent, il supplie sa fille de donner signe de vie.Pour toute information relative à sa fille, Laurent Cazeneuve peut être joint au 07 66 80 21 66.

DPM



Source link

Have something to say. Leave a comment