La marie: un père meurt à quelques pas de chez lui

0
49


Dusruth Coocaram a été retrouvé coincé entre le trottoir et le véhicule.

Deux piétons ont trouvé la mort sur les routes jeudi. Dusruth Coocaram, 87 ans, et Khambeheeran Bablee ont été renversés respectivement par un 4 x 4 et un motocycliste. Le fils de l’octogénaire raconte.

Il était sorti prendre l’air, afin de se dégourdir les jambes, mais Dusruth Coocaram, dit Aja, a eu une fin tragique. L’habitant de la Marie âgé de 87 ans a été percuté par un 4×4, jeudi, à quelques pas de sa maison. Transporté à l’hôpital Victoria, à Candos, ce père de sept enfants a rendu l’âme en salle d’opération. Ses funérailles ont eu lieu hier.

Quant au conducteur du 4×4, un habitant de la région, âgé d’une trentaine d’années, il a été placé en détention dans la nuit de jeudi et il a comparu en cour hier. Il est provisoirement poursuivi pour homicide involontaire.

«Je comprends qu’il s’agit d’un accident, mais j’ai perdu mon père dans des circonstances tragiques. C’est inacceptable et révoltant. Je suis sûr que le conducteur devait rouler à vive allure pour avoir fait une sortie de route et percuté mon père», lance le fils, Vedananda Coocaram âgé d’une cinquantaine d’années. Le conducteur se trouvait sur sa gauche alors que la victime se trouvait à droite, sur le trottoir. «J’ai toujours en tête cette image de mon père, coincé entre le trottoir et le véhicule. Il était inconscient et saignait abondamment. Je n’ai jamais imaginé que je perdrais mon père âgé dans de telles conditions. Il jouissait malgré son âge avancé d’une bonne santé», explique Vedananda Coocaram.

Le quinquagénaire, mécanicien, dépannait un client lorsqu’un ami est venu le voir. «Il m’a dit de l’accompagner car quelque chose de grave s’était produit.» Paniqué, le fils de la victime n’a pu attendre l’arrivée des services d’urgence et a lui-même transporté son père à l’hôpital. «Il respirait encore mais ne me répondait pas. Il a été tout de suite placé aux soins intensifs à l’hôpital et quelques minutes plus tard, il a été transféré en salle d’opération. Mais il a rendu l’âme

Sur l’avenue Bhagat, des traces des pneus sont visibles. Selon les recoupements d’informations, le conducteur a essayé de freiner sur une distance de 50 mètres avant de percuter la victime.

Dusruth Coocaram était un ancien employé du Central Electricity Board. Devenu orphelin à un très jeune âge, il a grandi parmi ses cousins avant de fonder une famille. Son épouse, Jaya, âgée de 83 ans, malade et alitée, est inconsolable depuis le départ de son époux.

Un SDF, autre victime

Khambeheeran Bablee, un sans domicile fixe de 53 ans, a été percuté par un motocycliste, mercredi, à la rue Poudrière, Port-Louis. Il traversait la route lorsque le motocycliste l’a percuté. Transporté à l’hôpital pour y être admis, il a rendu l’âme jeudi. Le motocycliste et son passager ont aussi été blessés.




Source link

Lexpress

Have something to say? Leave a comment: