comment le régime Bouteflika a fait volte-face – JeuneAfrique.com

0
17



Le nouveau Premier ministre, Nouredine Bedoui (dr.), et son Vice-Premier ministre Ramtane Lamamra, lors d’une conférence de presse organisée jeudi 14 mars 2019 à Alger. © SAMIR-SID


Comment Abdelaziz Bouteflika a-t-il pris la décision de renoncer à un cinquième mandat ? Faut-il croire en ses promesses de changement ? Quelles peuvent être les perspectives d’avenir ? Enquête exclusive.


Dans ce vaste bureau du palais d’El-Mouradia, siège de la présidence, ils sont six autour de la table, en cette matinée ensoleillée du lundi 11 mars. L’heure est grave, les mines aussi. Saïd Bouteflika, frère et conseiller du président, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’armée, Ahmed Ouyahia, Premier ministre, Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, Ramtane Lamamra, ministre d’État et conseiller diplomatique du chef de l’État, et enfin Benamor Zerhouni, conseiller à la présidence et plume réputée du chef de l’État, sont chargés d’échafauder un plan pour sauver le régime.

Car depuis l’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat, le 10 février, une mobilisation citoyenne entend tout emporter sur son passage, en l’occurrence le système et les hommes qui l’incarnent. De ce conclave dépend l’avenir de l’Algérie, et sans doute aussi le sort de certains des participants. Les six hommes tranchent après plusieurs heures de débat. La présidentielle du 18 avril ? Reportée sine die. Une lettre du président, dont les contours ont été esquissés la veille, est envoyée dans la soirée aux médias. L’un des convives suggère d’y ajouter ce passage : « Il n’y aura pas de cinquième mandat. »

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.








Source link

JeuneAfrique

Have something to say? Leave a comment: