[Politique] VIDEO – Annick Girardin à la Réunion : “je suis venue faire le bilan de mes engagements”

0
23


De retour dans notre île pour une visite de trois, Annick Girardin a choisi de débuter son séjour par une conférence de presse. L’occasion pour la ministre des Outre-mer de faire le point sur les mesures annoncées en pleine crise des Gilets Jaunes en novembre dernier.

 

Annick Girardin est arrivée ce matin à la Réunion. Et contrairement à sa précédente visite en pleine crise des Gilets Jaunes, cette arrivée s’est faite en toute discrétion. Il est vrai que sur les réseaux sociaux, le mot d’ordre n’était pas à la mobilisation. Il est vrai que les Gilets Jaunes ne mobilisent plus grand monde ces derniers temps. Reste que les déclarations de la ministre vont bien évidemment être scrutées. D’autant que pour l’instant, la mise en œuvre des mesures annoncées en novembre dernier tarde à se mettre en place.

 

“Je suis venue pour faire le point sur nos engagements en toute transparence. Une bonne partie de ces engagements ont déjà été tenus, d’autres sont en cours, d’autres ont pris plus du temps et il faudra l’expliquer”, a en préambule annoncé la ministre qui a commencé la revue des mesures qu’elles avaient annoncées en novembre dernier par celles qui concernent le pouvoir d’achat.

 

> La conférence de presse d’Annick Girardin

 

 

Les engagements concernant le pouvoir d’achat

 

> La revalorisation de la prime d’activité

Elle a été augmentée de 90 euros au niveau national. Une hausse qui concerne aussi La Réunion. Cette revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle de la prime. “Cela concerne 68 000 Réunionnais“, indique la ministre. Cela correspond 4 millions par mois au 1er mars.

 

> Minimum vieillesse

 

Il a été revalorisé de 35 euros au 1er janvier. Il est aujourd’hui à 808 euros.

 

> Heures supplémentaires exonérées de cotisations sociales

 

Votée dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019, cette mesure nationale devait être appliquée au 1er janvier 2019. La loi du 24 décembre 2018, portant mesures d’urgence économiques et sociales, a été publiée au Journal officiel du 26 décembre 2018 : elle prévoit bien l’exonération de charges salariales des heures supplémentaires au 1er janvier 2019 et leur exonération

 

> Emplois aidés

 

Il y a eu 1 900 contrats supplémentaires pour la Réunion. “Mais l’île n’a pu en consommer que 1000”, note la ministre. Il ne reste donc 900 à consommer.

 

> L’allocation adulte handicapée (AAH) portée à 900 euros par mois

 

L’AAH, conformément à un engagement de campagne de Macron, a été portée à 900 euros à la fin 2019.

 

> Lunettes, prothèses auditives et soins dentaires remboursés à 100 %

 

Cette réforme, baptisée “Reste à charge zéro” (RAC zéro), permet aux bénéficiaires d’une complémentaire santé de profiter d’un remboursement total sur certaines lunettes, prothèses auditives et certains soins dentaires. Annoncée au 1er janvier 2019 par Annick Girardin, la mesure n’est finalement pas appliquée par anticipation. Elle démarre le 1er janvier 2020 pour les lunettes et connaît une application progressive pour les soins dentaires et appareils auditifs. Leur remboursement intégral est prévu à l’horizon 2021.

 

> Logements étudiants

 

Annick Girardin confirme la création de 300 logements étudiants, 200 à Saint-Pierre et au Tampon. 96 logements à Saint-Denis sont aussi à l’étude.

 

Les engagements sur la vie chère

 

“Il n’y a jamais une année sans qu’on parle de la vie chère !”, ,constate en abordant ce sujet sensible Annick Girardin.

 

> Lancement d’un site transparence

 

“Il sera ouvert dans la semaine. Sûrement avant mon départ. Il ne reste plus qu’à appuyer sur un bouton. La transparence est une règle de mon gouvernement”, note la ministre.

 

> Un compteur emploi

 

Destiné à comptabiliser les emplois créés et l’utilisation des PEC (parcours emploi compétences), le compteur emploi est pour l’instant à zéro. Il devrait être lancé en juin, assure Annick Girardin.

 

> Un BQP moins cher de 12 %

 

Fin février, la préfecture a officiellement présenté le nouveau BQP (bouclier qualité-prix). L’objectif d’Annick Girardin est atteint : la liste comprend 109 produits pour un prix global de 253 euros, soit une baisse de plus de 12 %. Avec une ristourne de 35 euros par rapport à l’édition 2018, le BQP 2019 affiche une baisse de 12,15 %. Il sera en rayons le 18 mars.

 

> Création d’un panier péi

 

Cela devait être la nouveauté de 2019, à côté du BQP désormais bien connu des consommateurs. “Mais c’est un exercice plus difficile à mettre en œuvre. Il nous faut atteindre un prix raisonnable pour les consommateurs mais aussi pour les producteur”, reconnait le préfet. Ce fameux panier composé de fruits et légumes péi devrait voir le jour dans les semaines à venir.

 

> Désignation d’un délégué à la concurrence Outre-mer

 

Le 19 décembre, Francis Amand, inspecteur général de l’Insee, a été nommé délégué à la concurrence Outre-mer. Il est venu à La Réunion du 11 au 15 janvier et a auditionné plusieurs représentants du monde économique.

 



Source link

clicanoo

Have something to say? Leave a comment: