Published On: Sun, Dec 30th, 2012

SAJ: «Plus Ramgoolam essaye d’affaiblir le Remake plus il se solidifie»



GD Star Rating
loading...

sir anerood jugnauth 300x146 SAJ: «Plus Ramgoolam essaye d’affaiblir le Remake plus il se solidifie»

(Lexpress.mu) A la fête de fin d’année du MMM, Sir Anerood Jugnauth affirme que Navin Ramgoolam essaye, par tous les moyens, d’affaiblir le Remake. Paul Bérenger annonce, lui, une année 2013 décisive sur le plan politique.

L’invité d’honneur du Mouvement militant mauricien (MMM), à sa fête de fin d’année, hier samedi 29 décembre, était immanquablement le leader de l’alliance «Remake 2000», sir Anerood Jugnauth. Lors de son discours, ce dernier a longuement commenté l’arrestation de son fils Pravind, pour sédition, mercredi dernier. Liant cette initiative, qualifiée de «connerie», à l’affaire Nandanee Soornack, il estime que cela fait partie de la stratégie du Premier ministre en vue d’affaiblir le Remake.

«Il semblerait que l’incident qui a eu lieu à Vacoas le jour du dépouillement a causé des troubles dans la pays et fait perdre la tête à notre Premier ministre… Le Remake est son plus grand cauchemar et il ne sait plus quoi faire pour l’affaiblir. Mais chacun de ses initiatives solidifie encore plus le Remake», martèle Sir Anerood Jugnauth.

Il a demandé au commissaire de police d’agir en toute indépendance comme le l’exige la constitution. Il se demande si la décision de procéder à l’arrestation du leader du Mouvement socialiste militant (MSM) a été prise par le chef de la police ou si elle a été «dictée de plus haut».

«En tout cas c’est une décision très bête et j’espère que le commissaire de police va se ressaisir», ajoute l’ancien président de la République.

Il s’est ensuite interrogé sur l’enquête qui est menée par le Central Criminal Investigation Department (CCID) suite a la plainte de Sheila Bapoo et dans laquelle, Pravind Jugnauth est soupconné de délit de sédition.

«Mon expérience me dit qu’il n’y pas de cas de sédition… S’il y a des preuves contre Pravind qu’on le poursuive. Pourquoi perdre du temps avec l’enquête», s’insurge le leader de l’alliance MMM-MSM.

De son côté, le leader mauve a fait un bilan de l’année 2012 avant de présenter l’année à venir comme une année décisive où «les élections générales sont souhaitables et plus que probables». Il est d’avis que l’opposition termine l’année en position de force avec «des élections (Ndlr: municipales) corrections en attendant le tsunami des générales». Il a aussi parlé de 2012 comme l’année des scandales et des cover-up.

«A chaque scandale, il y a une tentative de cover-up. L’exemple le plus éloquent reste cette affaire de pédophilie au MITD. 2013 sera décisive et d’après mon expérience la tenue des élections générales est plus que probables. Je le dis parce que l’autorité de Navin Ramgoolam a été ébranlée et il s’est plongé dans le ridicule. Et, en politique, il n’y pas plus mortel que le ridicule», soutient Paul Bérenger.

News Source: http://lexpress.mu/story/45815-anerood-jugnauth-plus-ramgoolam-essaye-d-affaiblir-le-remake-plus-il-se-solidifie.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below