Published On: Sun, Mar 10th, 2013

Edley Chimon : «Le Parti travailliste ne reconnaît pas Richard Duval à Curepipe»



GD Star Rating
loading...

2013 3largeimg209 Mar 2013 101856757 300x146 Edley Chimon : «Le Parti travailliste ne reconnaît pas Richard Duval à Curepipe»

(Lexpress.mu) Après le parachutage de Richard Duval comme chef de file du Parti mauricien social démocrate au No. 17, son homologue du Parti travailliste (PTr), Edley Chimon, affirme que c’est Michael Sik Yuen qui reste l’interlocuteur du PTr à Curepipe/Midlands.

«Il est le député élu de la circonscription et ministre du Tourisme de surcroît». Edley Chimon, le président du Constituency Labour Party (CLP) de la circonscription No. 17, affirme ainsi à l’express que, pour les Rouges, Michael Sik Yuen est toujours le chef de file du PMSD à Curepipe. D’autant, dit-il, qu’il n’y a au aucune communication officielle avec le CLP l’informant de la nomination de Richard Duval à cette fonction. «Le Parti travailliste ne reconnaît pas Richard Duval à Curepipe», insiste-t-il.

«J’ai uniquement été informé à travers les journaux, mais il n’y a eu aucune communication officielle», insiste Edley Chimon, qui est également le président du Morne Heritage Trust Fund. D’ailleurs, les activités conjointes PTr-PMSD ont été suspendues en l’absence du ministre du Tourisme du pays. Ce dernier sera de retour lundi.

«Nous étions censé tenir une réunion avec les Bleus cette semaine en vue des préparatifs pour le meeting du 1 er Mai, mais nous avons décidé de la reporter à la semaine prochaine», ajoute Edley Chimon.

Entre-temps l’intronisation de Richard Duval à Curepipe n’a, semble-t-il, rien arrangé dans la bassecour des Bleus. Les «joes» se disent plus que jamais divisés.

Selon un ancien conseiller du PMSD de la ville lumière, l’état-major du parti aurait demandé aux activistes de se ranger dans le camp de Duval et de se «désolidariser de Michael Sik Yuen». De plus, le fait que ceux décrits comme étant le noyau dur du PMSD à Curepipe n’ont pas été conviés à une réunion des Bleus mardi, à la rue Bougainvilliers, Eau-Coulée, démontreraient la mise à l’écart de tous ceux étant proches du ministre du Tourisme, selon les «joes».

«En d’autres mots, ceux qui souhaitent continuer leur route au sein du PMSD ont intérêt à se ranger dans le camp des Duval et faire une croix sur Michael Sik Yuen», avance un ancien conseiller bleu.

Source: Lexpress.muhttp://www.lexpress.mu/story/47729-edley-chimon-le-parti-travailliste-ne-reconnait-pas-richard-duval-a-curepipe.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below