Published On: Thu, Jun 13th, 2013

El Mili : “Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l’Algerie”



GD Star Rating
loading...
Afrique1 El Mili : Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers lAlgerie

El Mili : “Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l’Algerie”

JeuneAfrique — Dans son ouvrage “Le Printemps arabe : une manipulation ?” (éd. Max Milo), paru fin 2012, Naoufel Brahimi El Mili, professeur à Sciences-Po Paris, envisage le Qatar comme un relais régional des États-Unis. L’émirat oeuvrerait pour concrétiser la vision américaine de “Grand Moyen-Orient” esquissée par George W. Bush et revisitée par Barack Obama. Le docteur en sciences politiques confie à “Jeune Afrique” son analyse des rapports entre l’émirat et la République algérienne, épargnée par les révolutions de 2011.

Jeune Afrique : Que pensent les décideurs algériens du Qatar ?

Naoufel Brahimi El Mili : Certains disent qu’il faut le ménager, d’autres préfèrent le négliger. Car l’Algérie est riche et n’a pas besoin de l’argent qatari : c’est la limite de l’émirat dans la République. Mais en haut lieu, on ne sous-estime pas son pouvoir de nuisance – pouvoir que les diplomates qataris ont rappelé à leurs homologues algériens en leur répétant, au Maroc puis en Égypte, alors qu’ils s’opposaient sur la question syrienne : « Votre tour viendra. » Cela peut inquiéter les Algériens, par ailleurs très anxieux de ce qui se passe à leurs frontières malienne et libyenne.

Comment cette menace se manifeste-t-elle ?

Pendant la prise d’otages de la raffinerie d’In Amenas, à qui Al-Jazira a donné la parole ? À Abassi Madani [l'un des fondateurs du Front islamique du salut (FIS) algérien, exilé à Doha], qui répétait à l’envi que le peuple était choqué de l’autorisation donnée à la France de survoler le territoire. De même, la chaîne avait été la seule à couvrir une manifestation d’Ali Belhadj [ancien numéro deux du FIS] qui n’a rassemblé qu’une quarantaine de personnes dont, selon moi, une bonne moitié d’indicateurs. Un non-événement. C’est le type de choses que les Qataris pratiquent en Algérie…

Quel est leur objectif ?

Le Qatar fait tout pour que Tunis ne se tourne pas vers Alger. L’Algérie, qui vient de prêter 5 milliards de dollars [3,9 milliards d'euros] au FMI [Fonds monétaire international], a les moyens d’aider la Tunisie voisine. Mais jusqu’à présent, le pouvoir tunisien ne lui a rien demandé. Le Qatar et Ennahdha sont en train d’installer un firewall. Pour moi, la seule façon pour qu’Alger – qui traverse un grand moment de solitude diplomatique – soit pris au sérieux au niveau régional, c’est de faire un plan Marshall pour la Tunisie. Et l’Algérie, qui reçoit 80 000 ouvriers chinois, pourrait très bien ouvrir sa porte à 50 000 travailleurs tunisiens. Cela signifierait le retour d’Alger sur les radars régionaux, ce dont les Qataris ne veulent en aucun cas.
Source: http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJA20130612140841/algerie-tunisie-fmi-abdelaziz-bouteflikael-mili-le-qatar-fait-tout-pour-que-la-tunisie-ne-se-tourne-pas-vers-l-algerie.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below