Published On: Wed, Jul 3rd, 2013

Fan de musique, Rich Lee se fait greffer des écouteurs directement dans l’oreille



GD Star Rating
loading...
steve haworth a realise une greffe d aimant dans le tragus d un client pour lui servir d ecouteurs 128330 w250 Fan de musique, Rich Lee se fait greffer des écouteurs directement dans loreille

Fan de musique, Rich Lee se fait greffer des écouteurs directement dans l’oreille

Gentside — Avoir le rythme dans la peau n’aura jamais été aussi vrai que pour Rich Lee. Steve Haworth, un spécialiste de la modification corporelle vient d’implanter directement une paire d’écouteurs dans le corps de son client.

Steve Haworth est un pierceur professionnel spécialisé dans les implants microdermaux. Lui même fan de modifications corporelles, c’est tout naturellement qu’il possède plusieurs implants disséminés sur son corps, semblables à des petits pas de vis qui dépassent de son épiderme. Ils servent de “support” pour fixer divers types de bijoux à la surface de sa peau. Steve a même poussé sa lubie jusqu’à s’implanter de petits aimants sous la peau, afin de fixer d’autres type d’éléments.

Du coup, lorsque Rich Lee est allé à sa rencontre afin de se faire implanter dans les oreilles de quoi écouter de la musique en toute discrétion, il était à la bonne adresse. Et Steve Haworth n’a pas hésité à se lancer dans ce défi insolite, comme l’explique le site generation-nt.

Des oreilles “aimantés”

A défaut de greffer des hauts parleurs directement dans les oreilles, ce sont des aimants qui se sont logés au niveau de ses tragus. Un collier qui agit comme une bobine reliée à un amplificateur sert ainsi d’émetteur, et les aimants présents dans l’oreille restituent le son. Il suffit de brancher l’amplificateur à n’importe quelle source sonore pour que cela fonctionne. Concernant le réglage du volume, il suffit à Rich de rapprocher son collier de ses oreilles pour augmenter le son.

Ce système permet à l’utilisateur de profiter de sa musique, en toute discrétion, sans être gêné par les câbles ou le port encombrant d’un casque ou inconfortable d’écouteurs intra-auriculaires. Utilisable avec tous les dispositifs équipés d’une prise jack, il est même possible d’utiliser cette technologie avec un logiciel de navigation GPS.

Un être humain “amélioré”

Améliorer le corps humain grâce à la technologie, le tout dans une démarche DIY (Do it Yourself – Faites le vous même)? Voici le postulat de départ des biohackers, bodyhackers, grinders et autres auto-cyborgs. Cette sous culture, actuellement en pleine expansion, entend exploiter des technologies largement accessibles –puces de repérage, LED, aimants, capteurs de mouvement–, pour se doter de sixièmes sens divers et variés.

Ainsi, des scientifiques et des professeurs se sont pris au jeu, comme le relate le site Slate. Du dispositif RFID pour allumer les néons d’un salle de classe lorsqu’il passe la porte jusqu’à l’implant d’aimant qui vibre en présence de courant alternatif, cette pratique en est à ses balbutiement mais existe tout de même. Alors la frontière entre cyborgs et OTM (Organisme Technologiquement Modifié) semble ténue, la limite entre réalité et science-fiction ne fait que s’amincir.

GD Star Rating
loading...

Comment Below