Published On: Tue, Mar 12th, 2013

«Harlem Shake»: les Mauriciens s’emparent de la vague planétaire



«Harlem Shake»: les Mauriciens s’emparent de la vague planétaire , 10.0 out of 10 based on 1 rating
GD Star Rating
loading...

2013 3largeimg210 Mar 2013 230052177 300x146 «Harlem Shake»: les Mauriciens s’emparent de la vague planétaire

(Lexpress.mu) Le buzz planétaire nommé Harlem Shake gagne Maurice. Une dizaine de vidéos mauriciennes sont répertoriées sur YouTube. Des jeunes, des collégiens, des groupes de danseurs notamment les Cité Athlee Brothers, voire des confrères se sont prêtés au jeu.

Le Harlem Shake Dance, danse d’origine américaine, est devenu un moyen de s’exprimer. D’abord un individu s’agite seul. Autour de lui, un groupe de personnes vaque à leurs occupations, sans prêter aucune attention au danseur. Puis survient le chaos, tout le monde danse, bouge, et se remue de manières déstructurées.

Le premier clip intitulé Do the Harlem Shake1, a été posté en ligne le 2 février 2013 par le vidéaste burlesque japonais Filthy Frank. Il présente quatre personnes déguisées, dansant de manière absurde dans une petite pièce, sur le morceau Harlem Shake du DJ et producteur américain de Trap music Baauer. Le clip a reçu 34 millions de visites sur YouTube.

D’ailleurs à Maurice, la vague commence déjà à déferler. Plusieurs vidéos réalisées par des Mauriciens circulent sur les réseaux sociaux. Le premier clip montre un groupe de jeunes qui sont dans une chambre lorsque soudainement, sans raison apparente, tout part en vrille. Puis des collégiens ont suivi le pas pour montrer qu’ils adhèrent également à ce nouveau mode d’expression. Voir une autre vidéo.

Les Cité Attlée Brothers, un groupe de danseurs, s’y sont prêtés au jeu en pleine rue sur la musique de djbauer.

Toutefois, des employés de bureau, notamment nos confrères du Mauricien Ltd, de Music Fm et d’une agence de publicité se sont également appropriés cette nouvelle tendance. Pour voir les choses en grand, des amateurs organiseront un flash mob du Harlem Shake le samedi 16 mars à Bagatelle.

Le Harlem Shake cache toute une histoire. En Tunisie, il est devenu un moyen d’exprimer son désaccord. Ce mouvement est la suite logique après Gangnam Style et One Pound of Fish, qui a fait fureur sur le web.
Le Harlem Shake n’est pas prêt de nous retourner.

Source: Lexpress.muhttps://www.lexpress.mu/story/47759-harlem-shake-les-mauriciens-s-emparent-de-la-vague-planetaire.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below