Published On: Tue, Mar 26th, 2013

L’effigie de Holika Dahan en feu ce soir…



GD Star Rating
loading...

files 24 300x198 L’effigie de Holika Dahan en feu ce soir…

(Le Matinal) Visages barbouillés, vêtements trempés d’eau colorée, de nombreux Mauriciens vont célébrer avec ferveur Holi ce mercredi. Différentes associations socioculturelles prévoient une série d’activités, dont un concours de chants et danses à travers le pays.

La cérémonie traditionnelle ‘Holika Dahan’ se déroulera ce soir, soit à la veille du festival Holi. L’effigie de ‘Holika’, la soeur de Hiranyakashipu qui est le roi des démons, sera brûlée à La Source et à Bramsthan. Ce bûcher symbolise la victoire du bien sur le mal et de la vérité sur le mensonge.

Ce mardi soir, le ‘Holi Mela 2013’ de la Voice of Hindu (VOH) est prévu à partir de 20h au centre communautaire de La Source à Quatre-Bornes. La Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation (MSDTF) procèdera à la cérémonie du ‘Holika Dahan’ sur le terrain de foot de Bramsthan vers 19 heures. Mercredi, la MSDTF et la municipalité de Vacoas/Phoenix organisent un ‘Holi Mela’sur le terrain de foot de Holyrood à partir de 14h avec la participation de ‘Braj Ki Holi’, originaire de Vrindavan en Inde.

Dédiée à Krishna dans le Nord et à Kama dans le sud de l’Inde, la fête des couleurs est célébrée par les hindous à travers le monde. Holi est une fête joyeuse qui célèbre l’équinoxe de printemps. Elle est importante car elle réunit les gens et marque la fin de l’hiver. Comme la végétation renaît, les participants retrouvent eux, l’énergie et l’espoir. Pendant cette fête, les participants s’aspergent de poudre ou d’eau colorée en dansant et chantant. Les jets d’eau colorée sont un simulacre de bataille, un jeu inoffensif entre les proches, amis et le voisinage.

Holi est certainement la fête du calendrier hindou que petits et grands attendent, chaque année, avec impatience afin de pouvoir s’amuser dans une envolée de couleurs.

Célébrée dans le mois de ‘Phalguna’ en mars, Holi est marqué par des couleurs à foison ! Selon la mythologie, le roi Hiranyakashipu vivait avec son fils Prahlad dans le village de Deokali dans le district de Jhansi. Prahlad, était un dévot du dieu Vishnu, ce que Hiranyakashipu n’appréciait guère. Il a torturé son fils pour qu’il arrête de prier Vishnu. Il ordonne à son propre fils de s’asseoir sur un bûcher, incarné par Holika, la sœur de Hiranyakashipu. Prahlada obéit aux ordres de son père et se pose sur le bûcher en priant Vishnu. Alors que Holika était censée être protégée du feu, elle meurt brûlée par les flammes. Sa mort est depuis célébrée sous le nom de Holi. C’est pour cette raison qu’on fête Holi, une célébration ponctuée de chants traditionnels (chawtaal et dhamaal). La profusion des couleurs représente la victoire du bien sur le mal.

La célébration de Holi symbolise l’unité et la joie exprimées par tous. Cela veut dire qu’il n’y a pas de distinction car tout le monde est aspergé de couleurs pour bénéficier de l’amour de Dieu. Les jeunes ont tendance à oublier les valeurs des ancêtres et pour les faire revivre, des compétitions de ‘chawtaals’ sont organisées. A cet effet, la finale du concours se tiendra ce mardi soir à partir de 19h30 sur le terrain de foot de Holyrood.

Source: Le Matinalhttp://www.lematinal.com/magazine/20344-Leffigie-de-Holika-Dahan-en-feu-ce-soir.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below