Published On: Sun, May 26th, 2013

Les LED prennent le métro



GD Star Rating
a WordPress rating system
métro 300x148 Les LED prennent le métro

Les LED prennent le métro

Les voyageurs mettant le pied sur le quai de la station « Franklin Roosevelt » ne remarqueront rien. Les tubes au néon semblent n’avoir pas changé. Pourtant, depuis jeudi, l’éclairage se fait uniquement grâce à des lampes à diodes électroluminescentes (LED) : « nous avons placé les diodes dans les anciens tubes pour garder la même forme esthétique et surtout pour que les employés chargés de placer les luminaires procèdent aux mêmes gestes » explique Jacques Le Berre, directeur marketing de Soitec, l’entreprise adjudicataire du marché. Les mille petits points lumineux sont donc complètement invisibles.

 

Une facture divisée par 2 ou 3 mais un investissement 20 fois plus important

 

 

 

En effectuant cette mutation technologique, la RATP va consommer de 2 à 3 fois moins d’électricité pour la même luminosité. Ces éclairages vont durer au moins cinq ans, contre moins de deux pour les néons. Quant à la qualité de la lumière, elle devrait aller croissant. L’efficacité des LED double en effet tous les 18 mois environ : « les LED fabriquées en 2012 assuraient 96 lumens par watt, ceux de ce mois de mai, 110 lumens », poursuit Jacques Le Berre.

 

Reportage sur la mise en place des LED sur les lignes RATP (réalisé par Hugo Struna pour TerreTV).

 

 

 

50 MILLIONS DE LED. Il faut bien tous ces avantages pour investir dans la technologie. Les LED valent en effet 20 fois plus cher que les néons. Mais la RATP est décidée d’investir aujourd’hui pour engranger les bénéfices dans quelques années. À partir de ce jeudi, la régie se lance dans le déploiement de ce nouvel éclairage sur ses 303 stations de métro et ses 66 gares de RER, soit le remplacement des 250 000 points lumineux actuels par 50 millions de LED. D’ici fin 2013, les lignes 2, 4, 6 et 14 basculeront dans la nouvelle technologie. D’ici la mutation totale du réseau en 2017, le prix des LED aura diminué par 3 ! Quant aux néons, ils seront recyclés, ce qui représente pas moins de 31 tonnes de verre, 1,8 tonnes de métaux et… 100 kilos de terres rares.

 

 

 

ATMOSPHÈRES. Entretemps, la régie aura divisé sa consommation d’éclairage par plus de deux, économisant ainsi tous les ans 77 gigawatts/heure d’électricité. Les émissions évitées de gaz à effet de serre sont évaluées à 6 000 tonnes par an. Les agents de la RATP chargés du patrimoine et de l’animation du réseau imaginent de leur côté utiliser les LED pour créer des événements lumineux. La luminosité des diodes se règle facilement et permet de créer des atmosphères différentes. Et elles peuvent se parer de couleurs diverses. La RATP envisage déjà la génération suivante des LED organiques qui permettraient d’enluminer les voûtes des stations.

Source: http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/high-tech/20130523.OBS0449/les-led-prennent-le-metro.html

GD Star Rating
a WordPress rating system

Comment Below