Published On: Mon, Feb 25th, 2013

Navin Ramgoolam prévient la presse et l’opposition : «Œil pour œil, dent pour dent»



GD Star Rating
a WordPress rating system

2013 2largeimg224 Feb 2013 133546050 300x146 Navin Ramgoolam prévient la presse et l’opposition : «Œil pour œil, dent pour dent»

(Lexpress.mu) Navin Ramgoolam a mis en garde l’opposition et la presse contre les conséquences de leurs critiques envers le pouvoir. Lors du congrès annuel du Parti travailliste (Ptr) à Pailles, il a prévenu qu’il est un partisan du «œil pour œil, dent pour dent ».

C’est un Navin Ramgoolam qui a admis être vindicatif qui s’est adressé à ses partisans ce dimanche 24 février, à l’occasion du congrès annuel du Parti travailliste au centre Swami Vivekananda, à Pailles. Le leader travailliste a sonné une nouvelle charge contre les journalistes, les qualifiant de nouveau de «semi-intellectuels. »

« Je n’oublie pas moi. Et je crois aussi qu’il faut un œil pour un œil une dent pour une dent. Les amis journalistes, tenez-vous bien, il y aura des revers (Pou ena so lanver). Je ne dirais pas plus que ça», a menacé le Premier ministre.

Pour ce qui des rumeurs d’un froid entre lui et le leader du Parti mauricien social démocrate, Xavier Luc Duval, Navin Ramgoolam a accusé la presse de «vouloir une cassure ». Il a, dans la foulée, voulu faire comprendre à demi-mots qu’il n’y aura pas de rupture avec son partenaire au pouvoir. « Le seul parti qui est si longtemps avec nous, c’est le PMSD,» a dit-il affirmé.

Le leader rouge a brièvement défendu son vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval. « Je sais la somme de travail qu’il est en train d’abattre», a-t-il dit.

Cependant, durant la plus claire partie de ce discours qui a duré près d’une heure, il a critiqué le MSM, en particulier Sir Anerood Jugnauth, le leader de l’Alliance MMM-MSM. « Il n’y a que le pouvoir qui intéresse le MSM. Moi aussi, j’ai des révélations à faire sur le MSM. Nous sommes en train de les préparer. (…) Quand en 1982, il (Sir Anerood Jugnauth) est arrivé au pouvoir avait-il toutes ses richesses ? » s’est demandé le chef du gouvernement.

Navin Ramgoolam a été nettement moins sévère dans ses critiques envers le MMM. Il a simplement souligné que le parti s’est affaibli dans les villes. Il a présenté une représentation graphique qui démontre, selon lui, que la popularité du MMM n’a jamais été aussi basse dans les villes que depuis les dernières élections municipales.

Revenant sur les inondations qui ont paralysé le pays le 13 février, Navin Ramgoolam a estimé que les critiques envers le gouvernement étaient injustifiées. Il a accusé «les grands propriétaires d’avoir bloqué les drains » avant d’ajouter que « ceux qui ont fait des erreurs, devront payer.»

Il a par ailleurs, annoncé que le fils de feu James Burty David et celui de Dinesh Ramjuttun sont intéressés à se joindre au Ptr.

Source: Lexpress.muhttps://www.lexpress.mu/story/47446-navin-ramgoolam-previent-la-presse-et-l-opposition-eil-pour-eil-dent-pour-dent.html

GD Star Rating
a WordPress rating system

Comment Below