Published On: Sun, Feb 24th, 2013

PERMIS À POINTS : Plus de 200 000 DLC distribués



GD Star Rating
loading...

permi a point 300x141 PERMIS À POINTS : Plus de 200 000 DLC distribués

(Le Mauricien) Avec l’entrée en vigueur du permis à points dans les prochaines semaines, les autorités ont présenté hier un bilan provisoire concernant la distribution du Driving Licence Counterpart (DCL).

Sur les 650 000 conducteurs concernés, un peu plus de 200 000 ont déjà récupéré ce document alors que la date butoir de distribution est le 21 mars. D’autre part, en vue d’éviter des cas de bribery entre policier et conducteur à l’avenir, de nouvelles stratégies ont été élaborées.
Que ce soit au niveau des Casernes centrales ou à la cellule responsable de la sécurité routière au bureau du Premier ministre, on se dit satisfait du déroulement des exercices de distribution des DLC depuis le 21 janvier. Toutefois l’on concède que les débuts ont été difficiles dans cet exercice d’envergure pour le premier jour de distribution avec quelques couacs. Par ailleurs, les responsables de cette opération de distribution accorderont un léger délai après la date butoir en vue de permettre aux inévitables retardataires de se munir du DCL qui s’ajoutera en annexe au permis.
Dans le sillage du permis à points, bon nombre de changements sont à prévoir. L’un des changements majeurs est la mise sur pied d’un nouveau service pour éviter tout risque de bribery entre policier et conducteur. D’ailleurs au cours d’une conférence de presse hier après-midi, Ben Buntipilly, conseiller spécial au Prime Minister’s Office en matière de sécurité routière, devait tenter de dissiper toute appréhension sur ce point. « Il y a certaines rumeurs selon lesquelles avec le permis à points, les policiers auront plus d’opportunité pour des cas de bribery. Mais sachez que le Premier ministre est intransigeant dessus. Il n’y aura aucune tolérance pour toute personne se faisant prendre pour bribery ! » devait-il déclarer tout en soulignant que ce point fait l’objet de consultations avec le commissaire Dhun Iswur Rampersad.
Ben Buntipilly a fait comprendre que pour des raisons pratiques, il est impossible pour l’instant de divulguer le mode opératoire. « Il y aura prochainement un garde-fou et des stratégies seront mises en place pour contrecarrer les cas de bribery. Le travail se fera de façon incognito donc nous ne pouvons en dire plus. Certaines personnes auront des formations pour veiller au grain. À travers ces services très secrets et déguisés, nous aurons des preuves contre ceux impliqués ».
Autre changement à venir s’agissant de la sécurité routière : le port de gilets rétro-réfléchissants pour les motocyclistes. Cette nouvelle mesure vient en partie récompenser le combat de l’association Prévention Routière Avant Tout. À plusieurs reprises dans les colonnes du Mauricien, le président de cette ONG, Alain Jeannot, avait soutenu que les deux roues sont 22 fois plus vulnérables que les quatre roues. Il devait par conséquent réclamer certaines mesures, dont le port obligatoire d’un accessoire rétro-réfléchissant le plus tôt possible pour les pilotes et passagers des deux roues. Ben Buntipilly devait annoncer hier que ce projet est à l’étape du State Law Office et qu’il entrera en vigueur très bientôt.

Source: Le Mauricienhttp://www.lemauricien.com/article/permis-points%C2%A0-plus-200-000-dlc-distribues

GD Star Rating
loading...

Comment Below