Published On: Thu, Jan 3rd, 2013

Policier tué à Flic-en-Flac : Jeremy Lenon Philip libéré sous caution



Policier tué à Flic-en-Flac : Jeremy Lenon Philip libéré sous caution , 10.0 out of 10 based on 1 rating
GD Star Rating
loading...
Jeremy Lenon Philip 300x169 Policier tué à Flic en Flac : Jeremy Lenon Philip libéré sous caution

Jeremy Lenon Philip

(Defimedia.info) Jeremy Lenon Philip a été libéré sous caution ce jeudi 3 janvier après dix jours passés en cellule policière. Ce jeune homme de 19 ans était impliqué dans un accident de la route qui a coûté la vie au constable Rajkumar Sheoraj, le dimanche 23 décembre 2012. Il était dans un état d’ébriété au moment de la collision.

Les conditions émises par la magistrate Nalini Senevrayar-Cunden, siégeant au Bail and Remand Court ( BRC) est que Jeremy Lenon Philip aura à fournir une caution de Rs 40 000 et signer une reconnaissance de dettes d’un montant de Rs 75 000. Il devra aussi se présenter au poste de police le plus proche de sa maison quatre fois par semaine (lundi, mercredi, vendredi et dimanche). Il fait également l’objet d’un couvre-feu et il ne pourra plus quitter sa maison entre 19 heures et 6 heures du matin. La magistrate Nalini Senevrayar-Cunden a ajouté, dans son « ruling », que Jeremy Lenon Philip ne pourrait plus participer à toute forme de course.

Selon l’enquête policière, Jeremy Lenon Philip a percuté le constable Rajkumar Sheoraj en rentrant d’une soirée tenue dans un domaine à Flic-en-Flac. Lors de son interrogatoire, il a avoué avoir consommé des boissons alcoolisées. D’ailleurs, l’alcotest auquel il a été soumis a révélé qu’il avait 65 microgrammes d’alcool dans le sang. Le seuil légal est de 23 microgrammes.

Les renseignements dont dispose la police ainsi que les enregistrements des caméras de surveillance indiquent que Jeremy Lenon Philip faisait la course avec un autre véhicule. Il ne s’est toutefois pas arrêté lorsque le constable Rajkumar Sheoraj lui a fait signe de stopper sa voiture.

Jeremy Lenon Philip fait l’objet d’une accusation provisoire de « causing death by careless driving ». Ses hommes de loi, Mes Gavin Glover, Senior Counsel et Shailesh Seebaruth, avait formulé une motion pour sa remise en liberté conditionnelle devant la magistrate Nalini Senevrayar-Cunden.

La police avait objecté à ce que Jeremy Lenon Philip bénéficie de la liberté conditionnelle. Elle avait notamment avancé trois raisons pour justifier son objection. Premièrement, la police a évoqué le risque que le prévenu essaie d’entrer en contact avec des témoins oculaires de l’accident, plus particulièrement le conducteur de l’autre véhicule impliqué dans la course.

Deuxièmement, la police a dit craindre que le jeune homme puisse tenter de quitter le pays et ainsi de fuir la justice. En dernier lieu, la police dit vouloir prolonger la détention de Jeremy Lenon Philip pour assurer sa propre sécurité.

La dernière raison avancée par la police était motivée par la présence d’une foule hostile aux abords de l’hôpital privé Apollo Bramwell à Moka où il avait passé un jour après l’accident. De plus, la police avait avancé que la foule hostile était également présente lors de la reconstitution des faits ainsi que lors de la comparution du jeune homme au tribunal de Bambous. Selon la police, une des personnes présentes a même menacé Jeremy Lenon Philip en lui disant qu’il n’avait plus aucun droit de vivre.

La magistrate Nalini Senevrayar-Cunden a cependant rejeté les arguments de la police. Elle a notamment indiqué que les appréhensions de la police doivent être réelles pour justifier la détention prolongée d’un suspect.

Source: http://www.defimedia.info/live-news/item/24546-policier-tu%C3%A9-%C3%A0-flic-en-flac-jeremy-lenon-philip-lib%C3%A9r%C3%A9-sous-caution.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below