Published On: Tue, Mar 5th, 2013

Port Chambly met en vente ses villas RES pour payer ses dettes



GD Star Rating
loading...

2013 2largeimg227 Feb 2013 111020823 1 300x146 Port Chambly met en vente ses villas RES pour payer ses dettes

(Lexpress.mu) Afin d’éviter que Clifton Properties Ltd (CPL), promoteur du complexe résidentiel Port Chambly, à Le Goulet, ne soit mis en liquidation, une solution sera proposée ce mercredi 27 février par les administrateurs de PwC (PricewaterhouseCoopers).

L’arrangement proposé aux créanciers et aux directeurs de Port Chambly prévoit, entre autres, le transfert de l’hôtel du complexe à une nouvelle compagnie et la vente des 25 villas construites sous le régime Real Estate Scheme (RES) pour rembourser partiellement les créanciers.

La proposition des administrateurs Mushtaq Oosman et André Bonieux de PwC, vise à trouver une solution qui puisse permettre à CPL de continuer ses opérations, notamment son hotel business.

Pour ce qui est des villas RES, les recettes provenant de leur mise en vente seront versées en partie aux créanciers, selon une formule établie par les administrateurs. Celle-ci prévoit que le remboursement se fera jusqu’à 50 % de la somme due. Par exemple, ceux dont les créances vont jusqu’à Rs 40 000 recevront un maximum de Rs 20 000. Alors que certains gros créanciers seront remboursés au prorata, en fonction des recettes de vente des villas.

Pour ce qui est du transfert de l’hôtel, les administrateurs estiment que la somme de Rs 225 millions est «juste et raisonnable». Cela intervient à la suite d’un exercice d’évaluation indépendant de l’hôtel effectué par le cabinet de consultants Noor Dilmohamed & Associates et à la lumière des difficultés financières de CPL. Le plan de sauvetage de l’établissement, doté de 42 chambres, prévoit son transfert à une nouvelle compagnie.

La MCB, qui est déjà le plus gros créancier de CPL, en financera l’acquisition. Ce financement sera utilisé pour réduire l’endettement de CPL vis-à-vis de la banque. Les créanciers ne pourront faire aucune réclamation à l’encontre de la nouvelle compagnie avant et après le transfert de l’hôtel.

Toutefois, la proposition des administrateurs fera partie d’un arrangement, le Deed of Company Agreement. Une fois approuvé par les créanciers, les administrateurs et les directeurs de Port Chambly, cet arrangement ne pourra en aucune façon être contesté par les créanciers.

L’investissement dans la construction du village Port Chambly est estimé à environ Rs 2 milliards. Presque la moitié du village, d’inspiration méditerranéenne, a été construite sur l’eau et sur pilotis. Les problèmes financiers du complexe ont été engendrés par une combinaison de facteurs. Ainsi, les taux d’occupation de l’hôtel ont été inférieurs aux prévisions. Et la compagnie n’a pu vendre les villas RES dans les délais et aux prix prévus.

Pour permettre à la compagnie de répondre à ses obligations financières, les actionnaires ont fait plusieurs injections de capital l’année dernière. Des mesures cependant insuffisantes. Les opérations de CPL n’ont pas non plus réussi à générer suffisamment de liquidités pour rembourser ses dettes. D’où la décision du conseil d’administration
de CPL de nommer deux administrateurs.

Source: Lexpress.muhttps://www.lexpress.mu/story/47517-port-chambly-met-en-vente-ses-villas-res-pour-payer-ses-dettes.html

GD Star Rating
loading...

Comment Below