Published On: Sun, Feb 3rd, 2013

Pravind Jugnauth : « CT Power n’est pas dans l’intérêt du pays



GD Star Rating
loading...

Pravind Jugnauth 300x169 Pravind Jugnauth : « CT Power nest pas dans lintérêt du pays

(Defimedia.info) Le leader du MSM soutient que le contrat octroyé aux promoteurs de CT Power constitue un autre « jackpot » de la part du gouvernement. Pravind Jugnauth estime que ce projet n’est pas dans l’intérêt du pays. Il réclame la révocation du permis EIA octroyé à ce groupe malaisien.

« C’est un autre jackpot ! » a martelé, à plusieurs reprises Pravind Jugnauth alors qu’il abordait le dossier CT Power lors d’une conférence de presse ce samedi 2 février. « CT power n’est pas dans l’intérêt du pays », a-t-il insisté.

Le leader du MSM s’est, d’ailleurs, interrogé sur le prix que devront payer les consommateurs pour l’électricité que produira la centrale à charbon. « Ce seront les consommateurs qui paieront les pots cassés », prévient-il.

Pravind Jugnauth a ainsi réclamé la révocation du permis EIA octroyé à CT Power. Il a souligné que c’est le Central Electricity Board (CEB) qui avait obtenu la responsabilité d’importer le charbon pour le compte de CT Power. Et de souligner aussi que le gouvernement construira une jetée, au coût de Rs 1 milliard à Pointe- aux-Caves pour que la centrale soit approvisionnée en charbon par voie maritime.

Pravind Jugnauth dit avoir aussi relevé certaines « zones d’ombre » autour de ce projet. « Lorsqu’un permis EIA est octroyé, nous sommes supposés connaître l’‘ownership’ du projet. Mais, dans ce cas, nous ne le connaissons pas », a-t-il déploré. Selon lui, le projet n’aurait pas obtenu l’autorisation nécessaire du bureau du Premier ministre et aussi du Board of Investment (BOI).

Sur le plan énergétique toujours, le leader du MSM est aussi revenu sur les critiques du Premier ministre à l’encontre des Independent Power Producers (IPP). Il s’en est aussi pris à Patrick Assirvaden, président du Ptr et ancien chairman du CEB. « Patrick Assirvaden tente de justifier l’injustifiable. Et en ce faisant, il critique la politique énergétique du gouvernement, le Deputy Prime ministre et le Premier ministre lui-même », a fustigé le leader du MSM.

Autre sujet abordé par Pravind Jugnauth : la situation dans le secteur éducatif. Pravind Jugnauth a, une fois de plus critiqué le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, dans l’affaire de pédophilie alléguée au MITD. « Au lieu de se pencher sur les vrais coupables, Vasant Bunwaree s’en prend aux syndicalistes et au personnel du MITD », a-t-il critiqué.

Parlant de l’incident survenu à l’école Raoul Rivet impliquant une fillette de 5 ans, Pravind Jugnauth estime qu’il s’agit d’un cas de « maltraitance à l’égard d’un enfant ». Il a réclamé que soient publiées les adresses des autres élèves fréquentant la même classe que la fillette.

Pravind Jugnauth a aussi souligné qu’Alan Ganoo « joue pleinement son rôle de leader du MMM ». Il a annoncé que le Remake de 2000 a mis sur pied deux comités de travail pour se pencher sur la célébration de la Journée internationale de la femme et le meeting du 1er mai.

GD Star Rating
loading...

Comment Below